Avant le drame

Il fallait bien que ça arrive un jour où l’autre ! On s’est fait pickpocketer notre petit appareil photo à Buenos Aires. Nous n’avons de ce fait aucune photo à partir de notre départ de Valparaiso jusqu’à notre départ de Buenos Aires.
Nous allons tout de même résumer sans image notre périple !

Pucon (Chili)

Nous décidons de faire fi des prévisions météorologiques et de descendre un peu plus au sud en Araucaria. Nous posons donc nos valises à Pucon. Ville au pied d’un volcan enneigé.

Le village est très joli et agréable mais le mauvais temps nous handicape un peu tout de même. Nous décidons alors de traverser la frontière et de tenter notre chance en Patagonie argentine. Après un bref passage à Osorno au Chili, nous arrivons à Bariloche.

Bariloche

La ville entière connait une coupure de gaz. Au premier abord cela ne nous inquiète pas trop m ais en Argentine, une coupure de gaz signifie, pas de repas chaud, même au restaurant, pas de chauffage et pas d’eau chaude ! Nous sommes en Hiver et la météo est toujours catastrophique, des pluies torrentielles et du vent. Nous arrêtons les dégâts devant la météo qui ne promet plus aucune amélioration et filons sur Buenos Aires. Avant cela nous profiterons tout de même des chocolateries réputées de Bariloche, des paysages montagneux et des lacs patagoniens.

Nous arrivons à Buenos Aires avec un bus de 24h très confortable avec service de plats chauds aux repas, boissons et films.

IMG_0700

Buenos Aires

Le premier jour nous visitons le quartier de SanTelmo, célèbre pour ses danseurs de Tango et son marché aux antiquaires où nous verrons de très belles affiches des années 20 aux années 60. Nous prenons la photo très touristique à côté de Mafalda et prenons notre repas du soir dans un bistrot ancien El Federal.

Le lendemain, nous passons la journée au parc dans le quartier de Palermo puis le soir, nous rejoignons Léo et Katia, des amis de Gemma de Nouvelle Zélande. Ils nous invitent chez eux et passons une excellente soirée à discuter.

Le lendemain nous visitons le quartier des docks et son pont : le puento de la mujer, la catedral San Martin, le metropolitan, le Palacio del gobierno et l’obélisque.

La dernière journée, nous flânons dans le quartier des designers avant de rentrer en métro et de se faire voler l’appareil photo en aidant un type à ramasser ses livres. « Rend service à jean ! Il te le rend en … » Les Varois connaissent la suite !

Malgré ce que Buenos Aires à sûrement à offrir, nous gardons un goût amer et une immense déception sur cette ville que nous avons trouvé fade et triste. La ville n’est pas très belle, les quartiers typiques un peu trop touristiques et nos photos dans les mains d’un inconnu !