La Chine pour les nuls

[col grid= »2-1 first »]

Itinéraire

Du 21/02/2012 au 22/03/2012soit 31 jours

On a aimé

  1. Les rencontres
  2. Les gorges du saut du tigre
  3. Le spectacle de danse Dynamic Yunnan
  4. Les paysages du Yunnan
  5. La culture, l’art et l’histoire riche du pays

On a moins aimé

  1. La météo parfois difficile
  2. Le bus de nuit
  3. Les réactions anti-Tibet et celles rustres et impolis
  4. La censure internet
  5. L’hôtel USA Hôtel de Hong Kong : honte à eux

Budget journalier (pour 2 personnes)

  • Devise : 1 € = 8,2 RMB
  • Moyenne : 60 €
  • Hébergement : 15 €
  • Repas : 20 €
  • Transport : 14 €
  • Visite/activités : 1 €
Avec carrefour, je positive!
Plats tibétains : Dumplings de Yack et bunbao végétariens

[/col] [col grid= »2-1″]

Notre bilan

Nous avons adoré la Chine dans ce tour du Monde : c’est un pays accueillant, beau, riche et atypique. C’est un pays très dépaysant même après 3 mois en Asie du Sud Est. C’est un autre monde, un peu « une Asie à l’intérieur de l’Asie ». Nous y avons trouvé tout ce que nous avions aimé dans chacun des autre pays d’Asie avec ce petit truc chinois en plus.

Nous avons rencontré peu d’occidentaux, il y a énormément de tourisme en Chine, mais ce sont les chinois qui visitent leur pays. Ici les vendeurs sont plus intéressés par les touristes chinois (les « nouveaux riches ») qui dépensent allègrement leur argent sans discuter les prix par souci de stature sociale. Bref, on se sent moins « touristes » en Chine et c’est agréable – sauf qu’on peut nettement moins négocier dans les places touristiques. La vie reste très bon marché.

Les chinois sont très curieux de ces gens qui viennent de loin pour voir la Chine et on très envie d’en discuter même si c’est compliqué car très peu de chinois parlent autre chose que le chinois – et pour quelques-uns ils ont du mal à concevoir qu’on ne parle pas la langue, en même temps ils ne sont qu’un milliard et demi à la parler…

Nous aussi on peut vous prendre en photos !!

Le pays (ce qu’on en a vu) est magnifique, l’architecture, les paysages, même si parfois le pays est en mode de développement accéléré et que certain bâtiment reconstruit ou retapé font carton-pâte, il faut savoir que les chinois adore le neuf, le brillant, le clinquant. Pour eux l’antiquité n’est pas symbole de beauté et l’ancien n’est pas intéressant. L’effet pervers : les chinois sont très portés sur les marques et tout ce qui brille. Ils aiment le « neuf » – et le montrer.

La politique de l’enfant unique a eu pour effet de faire des enfants parfois pourris gâtés : c’est assez amusant de les voir vivre, mais par moment subir le résultat de leur éducation centraliste est agaçant ! Cependant, nous avons trouvé une population plutôt âgée et vieillissante – ce qui ajoute au charme du pays.

Le communisme est encore très ancré, en tous cas ses symboles. Les ouvriers en complet Mao bleu, les statues de Mao, les slogans communistes et les techniques pour éviter le rapport de classe : lit mou au lieu de 1ère classe et lit dur pour la seconde !
Le pays est immense, il faut beaucoup de temps pour se déplacer mais les transports sont bien faits, on y rencontre plein de chinois, très curieux de communiquer et d’échanger. Pour nous, cela en a fait pour grande partie l’intérêt du voyage.

Tout un art

Les chinois sont gentils, souriants. Ils dévisagent et prennent en photos les occidentaux mais il ne faut pas mal le prendre. Quand ils bloquent, il suffit de leur donner un sourire qu’ils rendent immédiatement. Pour eux, il n’est tout simplement pas impoli de dévisager – comme d’éructer ou d’expectorer…

Les paysages sont uniques ! Grandioses et très emblématiques de ce que l’on s’imagine de la Chine.
Et un petit top à lui tout seul : plus de réticence à acheter des trucs Made in China !

Quelques bons plans pour la Chine

  • Pour communiquer : faire des dessins, ils ne comprennent pas les gestes et très peu parlent anglais sauf à Hong-Kong). Les dessins fonctionnent bien. Demander à un chinois de votre auberge de vous écrire vos besoins pour les transports.
  • On peut conseiller le petit carnet éditer par le routard « g palemo » – bien que nous ayons pardu le notre juste aant d’arriver en Chine!
  • Il y a de l’eau chaude partout à disposition gratuitement et potable, très pratique pour les nouilles !
  • Il ne faut pas hésiter à se lancer, faire quelque chose par ses propres moyens en Chine est une aventure à elle toute seule : manger, trouver sa direction, acheter etc … Mais il faut se lancer au milieu des chinois et essayer, c’est juste génial et de toute façon ils vous aideront (comme ils peuvent !) toujours avec beaucoup d’humour et de gentillesse
  • Méfiez-vous des english teacher qui veulent « pratiquer un petit peu avec vous : ce sont des escrocs et il est très difficile de s’en débarrasser car ils sont très gentils mais ils veulent vous faire acheter plein de trucs et beaucoup plus chers, ne pas répondre et dire : « no english, no english, sorry »
  • Le Ming Palace Hôtel à Guilin
  • Visiter les musées le mercredi à Hong Kong : ils sont gratuits !

[/col]

 

 

©2011-2017 Alexandre & Juliette

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?