La Nouvelle-Zélande pour les nuls

Itinéraire

Du 07/04/2012 au 03/05/2012 soit 27 jours

On a aimé

  1. Kaikoura : nager avec les dauphins sauvages.
  2. Franz joseph : le glacier.
  3. Auckland, LA ville de NZ et le séjour chez Fabian.
  4. Wai to Pu : la zone géothermique.
  5. Les fjords, voir des lions de mer, des albatros des kiwis et des pingouins !

On a moins aimé

  1. Les sandfly : une horreur : des moucherons qui piquent et des boutons rouges vifs qui grattent pendant un mois.
  2. L’agence de location de voiture à Queenstown.
  3. Les paysages parfois TROP balisés.
  4. Blenheim : un peu la plus horrible ville du monde
  5. L’orage à Tongariro et donc l’impossibilité de monter sur le volcan.
Haka

Budget journalier (pour 2 personnes)

  • Devise : 1 € = 1,62 NZD
  • Moyenne : 130 €
  • Hébergement : 36 €
  • Repas : 15 €
  • Transport : 39 €
  • Visites/activités : 27 €
Mémorial Maori auckland
Carte touristique du seigneur des anneaux

Notre bilan

Dans ce tour du Monde, nous avons passé presque un mois en Nouvelle-Zélande et la première chose que nous retiendrons est le passage troublant entre l’Asie et un pays dit « occidental ». On retrouve un peu cette indifférence que nous avions oubliée durant ces quatre mois et demi passés en Asie. L’ambiance asiatique nous a très vite manqué et l’on s’est senti un peu déboussolés !

Attention Kiwi !

Ce que nous retiendrons de ce pays, c’est qu’il est extrêmement riche : la nature y est reine. Des animaux aux plantes jusqu’aux catastrophes naturelles et curiosités géologiques. Du nord au Sud et de l’est à l’ouest, il suffit de faire quelques heures de route pour passer de l’escalade d’un glacier à un bain avec des dauphins, ou d’un champ de vigne à un volcan endormi.

Wellington Cuba street

La nature est donc dans sa plus libre expression mais avec une maitrise académique – à l’anglaise : sentiers et routes balisés, points de vue choisis et peu de détours possibles sur les routes à prendre. C’est aussi un pays parfait pour toutes sortes d’activités : sauts en tout genre et sports extrêmes, le paradis des casse-cous et aventuriers ! Le tout dans un cadre toujours très sûrs et rassurants – ce qui n’est pas le cas en Asie…

Il est aussi agréable de ne pas avoir à marchander les activités, évidemment le prix est affiché. Le gros problème ici est donc de devoir faire un choix d’activités car il est impossible de tout faire – et de faire attention aux arnaques dès que l’on parle de taux de changes, au distributeur comme avec les commerçants s’ils font la conversion en euro.

La Nouvelle Zélande est un pays avec une forte influence anglo-saxonne ce qui jette parfois un peu d’ombre sur la culture Maori. C’est en tout cas l’impression que nous avons eu mais nous n’avons pas été dans le Nord de l’île du nord, bastion de la culture Maori.

La Nouvelle Zélande vaut le coup, c’est un beau pays – et les couleurs de l’automne accentuent cette beauté, où le voyage est facile et agréable. Louer un van ou dormir en Auberges de jeunesse, cela revient à peu près au même mais il faut savoir qu’il fait souvent froid – nous avons eu un temps magnifique mais cela est très rare ! et que les camps pour les vans sont peu nombreux et relativement chers.

Il est de toute façon indispensable d’être motorisé. Il n’y a pratiquement pas de transports en commun.

 

 

Quelques bons plans pour la Nouvelle-Zélande

  • Pour les retrais d’argent, choisir un distributeur «ANZ », la banque nationale, seule à ne pas prendre de commissions.
  • Ne pas prendre le plein d’avance des agences de location de voiture : cela ne s’avère en réalité pas du tout être une bonne affaire et se méfier des loueurs de voitures comme APEX à Queenstown pour nous. En particulier sur le montant qui n’a pas à être converti en euro – commission pour eux et taux de change minable.
  • Te Anau : Barnyard Backpackers : très bel endroit.
  • Opter pour les petites compagnies à Milfjord : moins de monde (et de chinois) qui se rue sur le pont pour prendre les photos : Mitre Peak Cruise
  • Dunedin : Sandfly beach pour voir les pingouins et lions de mer au coucher de soleil.
  • Le cinéma paradiso à Wanaka : une expérience !
  • Altamont Backpackers à Wanaka : superbe auberge tenue pas un couple local et très sympa
  • Franz joseph glacier en hélicoptère : wahou !
  • Nager avec des dauphins sauvages – le truc qu’on a préféré ! Dolphins encounter à Kaikoura
  • Séquoïa Lodge à Picton avant de prendre le ferry pour Welligton : auberge fantastique et surtout éviter la ville de Blenheim : horrible
  • Rotorua et Wai to Pu : site géothermique et culture Maori !
  • Le musée d’art contemporain à Auckland : gratuit et fabuleux !
  • Flâner dans le centre d’Auckland près du port : très agréable et « Art Déco »
  • Enfin bon à savoir, la météo en Nouvelle-Zélande est totalement aléatoire, peu importe la saison. Nous avons eu des températures douces avec seulement deux jours de pluie en un mois, quand d’autres en ont eu 10 d’affilés. Il ne faut pas hésiter à changer de coin et à regarder la météo chaque jour dans les autres villes.