Le Cambodge pour les nuls

[col grid= »2-1 first »]

Itinéraire

Du 03/02/2012 au 14/02/2012 soit 12 jours

On a aimé

  1. Les cambodgiens !
  2. Une histoire et une identité très forte
  3. Phnom Penh
  4. Angkor
  5. Les filles en pyjamas ringards toute la journée !

On a moins aimé

  1. La corruption
  2. Des prix excessifs/prestations sur certaines excursions
  3. Le tuktuk de Kampot : racket de 7$
  4. La surexploitation d’Angkor
  5. Le passé Khmer rouge

Budget journalier (pour 2 personnes)

  • Devise : 1 € =  5 340 KHR / 1$ = 4000 KHR
  • Moyenne : 37 €
  • Hébergement : 7 €
  • Repas : 15 €
  • Transport : 6 €
  • Visite/activités : 4 €

Fondue khmère
[/col] [col grid= »2-1″]

Notre bilan

Notre bilan sur le Cambodge est bien sûr totalement subjectif car nous avons rencontré beaucoup de cambodgiens qui nous ont fait apprécier leur pays. Pour ce tour du Monde, nous ne sommes pas restés assez longtemps pour en faire un bilan « honnête » – quoique deux semaines restent suffisant pour voir l’essentiel du pays.

Nous avons aimé le pays mais il faut dire qu’il n’y a pas beaucoup de choses à faire et qu’en comparaison avec la Thaïlande et le Laos, les tarifs excessifs des activités frôlent parfois le ridicule – pour certains treks par exemples, en comparaison avec tout le reste bon marché !

Toutefois, le peuple cambodgien reste le plus avenant, sincère et souriant, ce qui en fait un magnifique coup de coeur ! Le peuple est extraordinairement sympathique et attachant. Et il reste que Phnom Penh et Angkor valent vraiment le coup culturellement.

La nature reprend ses droits à Angkor

Quelques tips pour le Cambodge

  • Le Nice hôtel de Phnom Penh – entouré par les hôtels cités pas le Lonely celui-ci n’y figure pas encore.
  • La fondue Khmer – 6$ pour deux en face du Nice hotel!
  • Emmenez des centimes d’euros car ils adorent juste regarder les pièces et deviner les pays (et les collectionner).
  • Goûter le poivre de Kampot mais ça ne sert à rien d’aller jusqu’à Kampot. Préférez Kep.
  • Le musée national sur l’art kmer et S21 à Phnom Penh (même si c’est dur pour le S21, c’est important pour eux, ils parlent beaucoup de cette période comme s’ils l’exorcisaient).
  • Si vous envisagez des treks à l’Est, renseignez-vous bien sur les tarifs et la qualité de la prestation.
Tomber en panne au Cambodge : et rencontrer les cambodgiens!
[/col]
2 Commentaires

Les commentaires sont fermés.

  1. My-Nga 6 années Il y a

    Toujours aussi merveilleux de vous retrouver autant pour les photos que votre journal de bord. Un vrai talent d’écriture et de photo reporter. Je pense à vous très fort. Bisous

    • Alexandre 6 années Il y a

      Merci My-Nga!

©2011-2017 Alexandre & Juliette

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?