L’île de Pâques pour les nuls

[col grid= »2-1 first »]

Itinéraire

Du 15/05/2012 au 20/05/2012 soit 5 jours
[list_posts category= »53″ image= »yes » style= »grid2-thumb »]

On a aimé

  1. Une destination insolite.
  2. Les Moaïs !
  3. L’aspect sauvage, la nature de l’île.
  4. L’histoire et la vie sur l’île
  5. L’accueil de Raùl

On a moins aimé

  1. Le prix abusif des accès à certains sites – une nouveauté cette année…
  2. Les horaires des vols internationaux qui tuent deux journées
  3. Le restaurant Kaimana, cette blague touristique
  4. Ne pas pouvoir revenir de si tôt…
  5. Ne pas avoir pu faire d’autres activités
Bonne bouille de Moaï

Budget journalier (pour 2 personnes)

  • Devise : 1 € = 620 CLP
  • Moyenne : 134 €
  • Hébergement : 66 €
  • Repas : 46 €
  • Transport : 0 €
  • Visites/activités : 16 €
Dos d'un Moaï contemporain
Forme au crépuscule sur l'île de Pâques

[/col][col grid= »2-1″]

Notre bilan

Il est des destinations dans un tour du Monde qui sonnent comme des « bonus » ou plus lyriquement comme des rêves d’enfants qui restent inaccessibles.

Premier repas sur l'île de Pâques

Le tour du Monde nous a permis de découvrir cette île et c’est vraiment une atmosphère simple et envoutante. Et au-delà du coté new-age que revendique une partie de la population, la végétation de l’île et les sites archéologiques sont incomparables, les paysages superbes, la vie calme et sûre.

Avec les yeux et chapeau de basalte

Nous avons l’impression d’avoir eu de la chance. D’avoir pu nous y rendre d’abord, mais aussi pour le temps superbe qu’il a fait et pour les personnes que nous avons rencontrées. L’île semble prendre le tournant du tourisme de luxe – construction de resort, prix d’entrée abusifs, faisons confiance à la force des Rapa Nui pour ne pas se laisser faire.

Ultime coucher de soleil sur l’île de Pâques

L’île de Pâques, qui appartient certes au Chili, au grand dam des Rapa Nui qui se considèrent plus comme des Polynésiens, mérite d’être considérée comme une destination à part, unique.

Culte de l'Homme oiseau

Quelques bons plans pour l’île de Pâques

  • Hotel Orongo, pension centrale et tenue par Raul
  • Meilleure table de l’île : Hotel Orongo (chef Raul)
  • Bons plans, demander à Raul !
  • La nourriture dans les supérettes est très chère et limitée. Autant manger dehors – ou faire le marché.
  • Empenadas ou hot dog complet (avec avocat…) avec jus de fruit ou bière locale au bord de mer pour manger sur le pouce – et c’est bon!
  • Autre bonne adresse : un ceviche chez Makona
  • Internet est gratuit à la bibliothèque de la ville pour les étrangers, inutile de payer un cybercafé.

[/col]

 

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.

  1. Diana 5 années Il y a

    Une sacrée île quand même… dans tous les sens du terme

©2011-2017 Alexandre & Juliette

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?