Salar d’Uyuni : gabelle free

Le panorama depuis la route qui mène de Tupiza à Uyuni est saisissant : des dunes, des volcans, des lamas, des villages, des monts enneigés… C’est ainsi que nous découvrons l’incroyable diversité des paysages de la Bolivie.

Cholia style Chaton vairon Tchou tchouNous débarquons à Uyuni, qui a nettement moins de charme que Tupiza, sans avoir réservé. Nous suivons un rabatteur : bonne pioche. Nous découvrons un hôtel tout neuf, dernier étage, petit balcon, petit déjeuner et avec vue sur le volcan enneigé.

DSC_5434 Cimetière de trains

route de sel

Le soleil se couche. Le froid se lève. Il fait rapidement une température négative. Dans le chambre nous dormirons avec un 0°C tout rond… Le lendemain nous déciderons de louer un chauffage (ils sont malins) mais qui doit chauffer autant qu’une douzaine d’allumettes allumées simultanément. On nous demande cependant de l’éteindre lorsque nous déciderons de dormir… oui oui bien sûr.

Salar Monticules de sel Danseuse

Après avoir passé la journée à trouver une expédition dans le Salar, nous dormirons sereinement avec un chaleureux 8°C.

Seul dans le désert Islaaaaaa Cactus de la isla pescado

Le Salar… pour les touristes, c’est l’occasion de faire des photos en jouant avec les perspectives et la lumière si nette du désert. On ne s’en privera d’ailleurs pas (quoique le bêtiser soit des plus réussi), mais c’est loin de n’être qu’un terrain de jeu pour adulte…

Salar Cactus

Attaque

Le sous-sol ne renferme ni plus ni moins que la moitié des réserves mondiales de lithium, utilisées pour les batteries de téléphones portables par exemple. Mais aussi des millions de tonnes de bore, de potassium, de magnésium, de borax et de sulfate de sodium ! Et bien sûr, beaucoup, vraiment beaucoup de sel : 64 milliards de tonnes !

Haaaaaaaa Saut Sel Poker

Et l’on souhaite bon courage à l’actuel président Evo Morales, premier président bolivien d’origine amérindienne, qui devra trouver un compromis avec les multinationales pour exploiter ces ressources, sans se faire piller et surtout en préservant l’environnement (et la ressource touristique qu’il représente). Pour l’instant le sujet est dans l’impasse – tant mieux pour l’environnement.

Horizon Une journée sur le salar 4x4 et dinosaures

Salar Uyuni

Salar

Pour en revenir à l’expédition, nous partagerons la jeep avec un groupe d’hispano tout à fait insupportable… mais l’altitude aidant (4 000m), les deux cannettes de bières que chacun a bu les font rapidement roupiller. Et rapidement, passé le cimetière de train, nous sommes submergé par la beauté du désert de sel.

Un homme et une femme Entrada del sol

Tap Pingouin ° Salut
Pour terminer en beauté, notre guide-chauffeur nous annonce une panne d’essence imminente… et il n’est pas vraiment doué pour parler à ses compatriotes. La perspective de passer la nuit dans la voiture avec -25°C et surtout avec le groupe d’hispano-al;colo nous fait prendre les choses en main… et nous finirons par rentrer pour une nuit froide plutôt que glaciale.
Panne de Gasolina

No pasaran

Se vende gasolina

Au final un spectacle superbe et nous sommes bien contents d’avoir choisis cette option d’une unique expédition pour la journée !
Raphaël au Salar
L'as de piques