De Manaus à Belém

Les cinq jours de bateau qui nous séparent de Belém seront nettement plus agréables que notre première traversée. Tout d’abord nous optons pour un meilleur bateau, qui devrait respecter les délais et le navire est plus moderne. Nous avons surtout la chance de partager les deux premiers jours de traversée avec Marianne et Julien et dans le tour du monde les rencontres sont importantes. Et il y en a certaines qui sont vraiment des coups du destin !

Attente au port Douaniers Déchargement

Quel bonheur de rencontrer ces deux-là, nous partageons beaucoup et le temps passe comme une flèche ! Entre la confection de bracelets, les chargements /déchargements et les petites bières sur le pont, nous regardons l’amazone s’agrandir dans son chemin vers la mer.

Petit apéro Ciao Super

Julien et Marianne s’arrête à Alter de Chao avec Stéphanie une allemande rencontrée à bord. C’est une île au milieu du chemin, alors que nous continuons la route un peu triste de les quitter.

L'Amazona Star Banana Platana Les vautours de Belém

La traversée est animée, des douaniers fouillent le bateau, y compris nos affaires et arrêtent deux narco trafiquant de cocaïne qui feront tout de même le trajet sur le bateau mais menottés et accompagnés des policiers.

Restaurant Belém Cathédrale de Belém

Le dernier jour, le paysage change rapidement, la jungle se fait plus tropicale, les habitations deviennent nombreuses et colorées. La population est également différente, les gens ne sont plus indiens mais métissés, même blonds ! Apparemment les métisses d’Amazonie vivent le long du fleuve et non à l’intérieur, à la fois exclus des indiens et des blancs !

Ver O Peso Peixe Rue de Belém

Des embarcations petites arrivent de la côte en direction du bateau avec toujours une femme et quelques enfants. Nous comprenons lorsque nous voyons le premier sachet plastique qu’un passager envoie dans le fleuve et un des bateaux part le repêcher.

Pêche miraculeuse A l'abordage Ville au bord de l'Amazone

Tout à coup il y a au moins une trentaine de petits bateaux et autant de sachets surprises pour ces habitants isolés d’Amazonie. Quelques barques vont même jusqu’à s’accrocher au bateau pour venir manger une glace à bord et réclamer quelques sucreries.

Cours de pulsera Hamacs Jardin

Nous arrivons à Belém tôt dans la matinée, dans la région du Para mais toujours en Amazonie. Belém est la première ville construite sur l’Amazone par les portugais en 1616. La région prospéra pendant plus de deux siècles grâce à une économie totalement dépendante des esclaves amérindiens qui étaient les seuls à savoir où et comment récolter le cacao, l’indigo etc.

Amazonia Crépuscule amazonien Amazone

En 1835, une révolte populaire dura cinq ans et deux tiers de la population masculine fut tuée. La région connut ensuite le boom puis le déclin du caoutchouc et aujourd’hui 800 000 tonnes de fret transitent par Belém : du bois, des noix, du soja etc.

Crépuscule Posta del sol Passe passe le temps

Le port est énorme et de loin nous avons l’impression d’arriver à New York ! Nous aurons une agréable surprise en arrivant à l’hôtel, un mail de Julien et Marianne, ils arrivent ce soir à Belém !

Maisons colorées Jardin Zoo Botanique En quittant la forêt

Nous arrivons un dimanche et le parc retiendra toute notre attention, musique, artisanat, jus de fruits et saltenos ! Le soir nous nous promenons aux Docas, les quais de Belém sont aménagés de façon moderne dans un style art déco industriel.

Forêt Au bord du fleuve Habitation en bordure de fleuve

Le lendemain nous retrouvons donc nos amis et visitons la cathédrale de Belém avant de déguster une glace au docas pour se rafraichir un peu ! Il fait extrêmement chaud et moite. Nous trouvons également un super petit restaurant où nous mangeons nos premières crevettes amazoniennes. La patronne mariée à un français de Guyane propose le coq au vin dans son menu et offre également un véritable expresso !

Belém Héron Héron

Le dernier jour nous nous levons aux aurores pour assister au marché Ver O Peso, poissons, plantes médicinales, fruits … Nous partons ensuite vers le parc Zoo botanique : jaguars, tortues, singes, paresseux caïmans. Certains sont en liberté et, d’autres non.

Tortue Ara Arbre Oiseau

Nous partageons un dernier repas aux docas avec Julien et Marianne après avoir visiter la célèbre maison aux 11 fenêtres d’un magnat de la canne à sucre.

Lézard Nénuphars Caïman

Le lendemain nous devons prendre un bus durant 38h pour rejoindre Natal, notre prochaine destination vers la côte Est et ses plages !

Coucher de soleil Glace aux Docas Parc Zoo Botanique