Phnom Penh : ville dynamique au passé douloureux

Nous avons trouvé Phnom Penh touchante, accueillante, culturelle et dynamique. Ce qui nous a tout d’abord frappé c’est sa – relative – modernité contrairement à ce que nous nous sommes laisser dire et en comparaison de Rangoon ou de Vientiane. Des gratte-ciels en construction, une ville énergique, des musées, des marchés immenses. Bref une vraie capitale!
Le trafic peut affoler et il est difficile même dangereux d’être piéton. Mais une fois que l’on a assimilé le flux des deux roues et intégré la conduite illogique pour un européen, la circulation n’est plus un problème !

Passé français de Phnom Penh

Phnom Penh (comme tout le Cambodge en fait) porte les traces de la dictature la plus absurde et la plus violente du monde : celles des khmers rouges. En quelques mots, un mouvement d’inspiration communiste dirigé par Pol Pot et sa clique – qui ont fait leurs études et découvert la doctrine en France… et qui a surtout tourné dans la barbarie la plus totale. La ligne de mire étant qu’il ne fallait plus que le peuple pense mais travaille dans les champs…

Pendant la bastonnade ou l'électrochoc, il est interdit de crier fort

Pour le coté absurde : pendant le régime khmers rouges, 20% de la population aurait été décimé; 90% des intellectuels, c’est à dire les avocats, les professeurs mais aussi les bilingues et… ceux qui portaient des lunettes sont morts, la plupart torturés. La stupidité sans limite du régime a poussé les cadres à se dénoncer et à se torturer entre eux, Pol Pot finira arrété de la sorte et mourra avant que les procés internationaux ne s’ouvrent – 30 ans après les faits ! D’ailleurs ces actes n’ont tellement pas de cohérence que le qualificatif de génocide en terme juridique n’est pas retenu, car l’ensemble des actions ne rentre dans aucune case juridique ! Les autres termes, notamment ceux de crime contre l’humanité et crime de guerres sont tombés – mais tardivement!

» Pour en savoir plus sur les crimes des khmers rouges.

Comme un symbole de cette barbarie, nous visitons le lycée de Phnom Penh, reconverti pars les khmers rouges comme le principal « bureau de la sécurité » du régime (le 21ème d’où son nom de S21), où plus de 12 000 prisonniers ont été torturés et exécuté.

Bâtiment des prisonniers de Tuol Sleng

Salles de classes transformées en cellules

Cellule de prison S21

L’atmosphère est réellement pesante et la visite pénible tant les murs transpirent des atrocités commises. Qu’un lieu comme un lycée ait pu être transformé en un tel endroit, qu’on réalise la terrifiante ingéniosité des tortionnaires (toujours en liberté pour la plupart) pour faire souffrir les hommes, femmes et enfant dont les photos sont bouleversantes.

Le directeur de la prison, Douch, a été condamné le 3 février 2012… c’est dire la lenteur de la reconnaissance et la fraîcheur de l’actualité !

Il est inutile d’en dire plus : il faut s’y rendre et se documenter !

Les pieds des prisonniers systématiquement attachés à leur lit de torture

Galerie des photos des torturés S21...

17 000 hommes, femmes et enfants torturés à S21

Nous avons hésité pour nous rendre au charnier à quelques kilomètres, mais la visite nous a déjà bien éprouvés, nous préférons en rester là, d’autant que ce charnier est géré par une société privée ce qui est assez scandaleux.
Une dernière précision pour l’Histoire en effet : ce sont les vietnamiens qui ont libérés les cambodgiens des khmers rouges et pour le coup ont la main mise sur certaines industries pour dette de guerre. Et le premier ministre actuel (depuis 1997…) dirigeait le Nord Est pendant le régime  mais sa participation aux atrocités du régime n’a tout simplement pas été prouvée. On peut expliquer le laisser faire sur la corruption descendante de la police qui arrête à tout va les automobilistes pour leur demander un bakchich

Tuol Sleng: des barbelés dans un lycée devenu prison...

Dans un tout autre registre, nous visitons également le Musée National (sans pouvoir prendre de photo), qui possède la plus belle collection Khmère – ne pas confondre les Khmers, civilisation du Cambodge et les khmers rouges ! Nous sommes incroyablement surpris par la beauté et la richesses de l’art khmer, mélange de brahmanisme et de bouddhisme.

Musée national Khmer - Cambodge

Ce qui nous donne terriblement envie d’aller voir les temples d’Angkor !

 

5 Commentaires

Les commentaires sont fermés.

  1. Milie 6 années Il y a

    Le musée a dû être très reposant après le S21… Il y a eu un super doc sur Doutch diffusé sur France 3 en janvier. Depuis notre salon devant notre petite télé c’était déjà dur, alors j’imagine à peine votre visite !
    Vous avez sûrement d’autres choses à faire, mais pour infos & pour vos amis-lecteurs : http://programmes.france3.fr/documentaires/index.php?page=doc&programme=docs-interdits&id_article=2189
    Bises, bises !

    • Juliette 6 années Il y a

      Coucou !!!

      Merci pour ce point d’info très intéressant :) c’est très marquant en effet !
      Comment vas tu ? je répond très en retard car en Chine on n’avait pas internet ….

      On vous embrasse fort tous les trois et plus :)

  2. krystoof 6 années Il y a

    Rien que de lire le texte et de voir les quelques photos, je me sens mal…
    Je suis sûr que je n’arriverais pas à visiter ce « lycée » de l’horreur si j’en avais l’occasion.

  3. Anma 6 années Il y a

    Vous avez été courageux de visiter ce lycée… Juste vos photos prennent à la gorge…

  4. Jean 6 années Il y a

    Le Cambodge, c’est « juste » le plus grand génocide de l’histoire de l’humanité…

©2011-2017 Alexandre & Juliette

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?