Les surprises de l’île de Pâques

Nous partons avec Tipi, la nièce de Raùl, faire le tour de l’île. Ce tour consiste tout simplement à aller de site en site. L’île est très petite, cependant, les sites sont dispersés un peu partout et il est impossible de tout voir à pied.

Rano Raraku : volcan principal de l'île de Pâques (et site de la carrière des Moaïs) L'un des plus ancien Moaïs Highlight d'un tour du monde : l'île de Pâques !

Nous sommes plus que ravis d’avoir Tipi comme guide car si ses explications sont pour le moins extraordinaires, nous avons croisé un groupe avec un guide français très précis sur des explications très rationnelles mais on préfère nettement la version de Tipi ! Surtout que personne n’a de réponse exacte.

Plage de Anakena (et oui c'est aussi ça l'île de Pâques!) Chapeaux basaltiques des Moaïs de Tongariki Moaïs dont un couronné

Les explications de Tipi étaient beaucoup plus poétiques et le fait qu’elle y croit dur comme fer ajoute du charme et de l’inattendu au mysticisme et à la magie de l’île !

Cheval sauvage de l'île de Pâques Tongariki : impressionnant Très ancien Moaï à terre devant le volcan-carrière des Moaïs

Ainsi, nous apprenons que les statues furent taillées par la pensée et qu’elles sont l’incarnation de la volonté des Dieux de protéger l’île. Elles tournent le dos à la mer, à l’exception d’une seule statue. Évidemment, une carrière de Moaï a été retrouvée sur l’île mais nous n’avons pas osé demander s’il y avait un lien.

Cheval sauvage dans la brousse de l'île de Pâques Vue générale du site Tongariki - île de Pâques Nos préférés !

Les Moaïs sont aimés et vénérés comme des dieux par les habitants de Rapa Nui et il faut avouer qu’ils en imposent et qu’une certaine sérénité et majesté s’emparent des lieux habités par les statues.

Tongariki en tour du monde La révolution est passée par là... Pierre magnétique (réellement) - provenant du monde des rêves (moins certain)

Cependant, ces statues ont à un moment été détesté par les habitants de l’île car si aucune réelle explication existe sur leur transport de la carrière jusqu’au Ahu (plateforme sacrée), l’histoire raconte que tant d’hommes sont morts en transportant les Moaïs que les habitants ont fini par les délaisser, les rejeter et même les faire basculer. Les statues ne représentaient plus que la mort d’un proche !

Magnifique étalon sauvage Moaïs sur la plage Arrivée au site de Tongariki

C’est à ce moment que la religion de l’homme oiseau a pris le dessus sur l’île.

Lassé du labeur demandé, les hommes ont rejetés leur idoles Fait et défait par l'Homme Très vieux Moaï

Des siècles plus tard, les habitants de Rapa Nui considèrent l’homme oiseau comme une superstition et préfèrent croire en ces statues majestueuses et en leur protection.

Rano Raraku Moaï renversé par les hommes sur l'île de Pâques Carrière des Moaïs (Rano Raraku)

Toujours selon la légende racontée par les ancêtres de Tipi, les habitants de Rapa Nui venaient du Monde des rêves, lorsque leur continent fût engloutis par l’océan, ils prirent un bateau et rejoignirent L’île de Pâques.

Volcan Rano Raraku Moaïs Chaque Moaï est unique

De ce monde les habitants ont gardé une pierre magnétique ronde toujours présente sur l’île. Lorsque nous racontons à Tipi la version du guide à côté de nous elle s’indigne et nous demande « pourquoi il ne dit pas la vérité ? »

Moäis de la plage de Anakena Les pieds dans l'océan Anakena : farniente et site sacré

Nous terminerons le tour sur la plage d’Anakena, une copie de Waïkiki à Hawaï selon Tipi. Il y a des chevaux sauvages sur la plage et nous regrettons de ne pas avoir pris notre maillot ! Un des chevaux semble malade et Tipi nous explique que les chevaux mangent les fleurs jaunes qu’il y a partout sur l’île et que cela les empoisonnent. C’est un drame car il n’y a aucun vétérinaire sur l’île !

Rivages Anakena beach Moäis de dos avec leurs chapeaux de basalte Chevaux sauvages sur la plage Anakena

Pour finir la journée en beauté, Tipi nous emmène chez elle et nous fait goûter à du thé local et nous montre … quelques herbes médicinales.