Miyajima, shrine et huîtres

Sur la petite île de Miyajima, que l’on rejoint depuis Hiroshima en ferry, se trouve le sanctuaire shinto d’Itsukushima. Représentatif de l’architecture japonaise, de techniques et d’art, il est classé pour ces raisons.

Vue du sanctuaire

Sanctuaire de Miyajima

Jusqu’au XIIème siècle, l’île n’était accessible qu’aux dévots, au XVI ème siècle, elle fût reconnue comme l’un des Trois lieux les plus beaux du Japon.

Shrine

Aujourd’hui, c’est un magnifique lieu touristique, où l’on peut déguster d’énormes huitres cuites au barbecue et profiter du panorama lors d’agréables promenades.

nama-gaki

Comme à Nara, les biches sont ici sacrées… mais un poil plus audacieuse et n’hésitent pas à réclamer leur tribu, quand ce ne sont pas les aigles qui s’y mettent !

Un client qui ose un touriste sur le point de perdre son en-cas

La pose

Sur les conseils de notre hôte à Kyoto, nous évitons soigneusement les enseignes « propres » et choisissons notre restaurant le plus improbable, à la devanture rustique. Le restaurant est tenu par un couple de grands-parents au regard généreux.

Il faut rentrer pour voir ce que cache les devantures!

Et, effectivement, si la vitrine n’est pas ostentatoire et que l’intérieur est des plus simples, nous nous y sentons immédiatement à l’aise.

dégustation

Tellement attentionnée...

Nous commandons à peu près tout ce que nous pouvons y trouver, y compris les fameuses huitres locales fris et celles cuites au barbecue. Fameux !

Un de chaque! Dessert local : marple leaves

Le dessert local, appelé « feuille d’érable » n’est pas en reste.

Mignon mais non!

Une petite promenade s’impose après un tel repas!

Miyajima 2012

Une fable