Tokyo, cinq jours dans l’immense capitale

Commençons par le vif du sujet : Tokyo, c’est LA ville du geek. On y trouve des showrooms technologiques – à commencer par la Sony tower qui donne envie de changer de marque d’APN…, des cybers café luxueux où passer la nuit, des restaurants où des ninjas font le service et les bars décorés 8bits, des avenues de boutiques Hi tech et de figurines old school – à noter : là-bas aussi, les figurines d’Astro le petit robot ou des chevaliers d’Or coûtent une fortune !

Mais ce sont aussi d’immenses musées et un incalculable nombre de galeries d’art !

Pour la partie geek, il y a tellement de choses à faire, à voir! ici une liste non exhaustive.

Boutiques de rêves

Pour notre première soirée à Tokyo, nous décidons de la passer dans notre chambre d’hôtel, exténués. Une alerte sonore et visuelle apparaît sur l’écran de télé, indéchiffrable car en japonais mais cet encadré jaune sur fond rouge nous inquiète. Nous commençons alors à… tanguer : nous vivons notre premier tremblement de terre au Japon. Le bâtiment étant anti sismique – comme 100% des hôtels au Japon, la secousse est d’autant plus ressentie que l’immeuble effectue comme des roulements pour l’amortir. Pendant une quarantaine de secondes et de manière incontrôlée, notre corps effectue des va et vient tandis que la tête, à contre temps, fait des mouvements de …pigeon.

Quartiers des affaires

Nous comprenons dans les flashs info qui suivent que nous avons senti les effets d’une importante secousse de 5 sur l’échelle sismique qui a eu lieu à proximité de… fukushima ! Ce qui nous rappelle à quel point ce sujet catastrophique (absolument rien n’a changé) est devenu absent des actualités internationales –voire nationale nippone !

Le lendemain, nous visitons le quartier Akihabana, connu pour les figurines manga et jeux en tout genre, ainsi que le quartier de Ginza, le quartier des boutiques – avec notamment le plus grand Uniqlo du monde – ce qui nous sera bien utile à ce stade du voyage pour changer quelques guenilles!

Revival

Ken le survivant de l'enfer et Alex

Le jour suivant, nous passons la journée au Metropolitan museum de Tokyo, un immense musée d’art moderne fraichement rénové et très agréable, où nous découvrons des œuvres japonaises étonnantes.

Vision Metropolitan museum Time metropolitan art tokyo De l'art au musée d'art

Nous rentrons à l’hôtel sous une pluie battante et un vent fort. Les flashs info vont bon train à la télé où les journalistes dramatisent largement la météo, sans doute pour être dans le sensationnel, assez curieux car ils ne semblent pas avoir besoin de cela pour faire dans la catastrophe spectaculaire… Au final cela nous amuse assez de voir les interventions exagérées dans les reportages comparées au tremblement de la veille – comme ce journaliste, dans une sorte de tenue de pêcheur breton, qui lutte contre le vent et se prend des palanqués d’averse au visage mais qui refuse obstinément de s’abriter pour que son discours soit crédible…

Le jour suivant nous nous rendons à Hakone, admirer le mont Fuji, tellement magnifique que nous écrirons un article dédié.

Ah oui ! Evidemment : les cerisiers sont tous en fleur et c’est de toute beauté !

Musée national Cerisier en fleur dans le parc du musée Nationale Printemps des cerisiers

Le soir, nous explorons le quartier animé de Shinjuku et nous offrirons un excellent restaurant choisi au hasard, une merveilleuse découverte culinaire!

Shinjuku bis Tokyo by night 2 Tokyo by nght

Une petite parenthèse sur les sourcils coupés (il y a des petits ciseaux avec de minuscules peignes greffés au bout pour chopper les poils….) et la passion pour les faux cils des japonaises (les toilettes sont bondés de jeunes filles pour les moments de pose, poil par poil) : pourquoi ?!

Shinjuku

Nous visitons, enfin, après deux semaines d’attente et avoir réussi à réserver l’une des dernières places restantes, le musée du studio Ghibli ! Ce studio a produit les fameux animés japonais, par exemple princesse Mononoké, le château ambulant…

Musée Ghibli Station de bus studio Ghibli

Honnêtement on s’attendait à plus grand, mais la visite est très émouvante (la projection d’un court métrage inédit de Miyazaki) et restitue un réel univers (pas de sens de visite, la très belle salle de bureau reconstituée de Miyazaki). C’est tellement bien fait qu’on a un peu craqué dans le Shop…

Planches de Miyazaki (studio Ghibli) Bureau de Miyazaki (studio Ghibli)

Pour notre dernière journée, nous visitons le musée national de Tokyo : une merveille ! Avec la plus grande collection d’art japonais au monde, il retrace et explicite merveilleusement l’histoire passionnante du Japon. La contemplation et la qualité des trésors que propose ce musée est incroyable. Et pour les fans de katana, de samouraï ou plus simplement de tenues traditionnelles, c’est le nirvana !

Gourde Saké (musée national) Samouraïette Kimono royal

Oui, on a aussi un peu craqué au Shop…

Tokyo stuffs 2

C’est en traînant des pieds que nous nous dirigeons vers l’aéroport. Nous aimerions tant rester une semaine de plus… mais la Nouvelle-Zélande nous attend !

Local du parc Uno

Et d’ailleurs après y avoir passés cinq mois, nous disons aussi au revoir à l’Asie !

WE LOVE JAPAN !

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.

  1. Milie 6 années Il y a

    J’adore lire votre blog, j’adore vous suivre dans votre voyage de dingue & j’adore m’instruire en votre charmante compagnie ! Merci pour cette découverte du Japon !

©2011-2017 Alexandre & Juliette

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?