17km dans la jungle et autant de sangsues

Départ en train de nuit pour Surat Hani à 19h30, ici le rythme Thaïlande ne fait pas faux bond, un employé du train passe fréquemment pour proposer de la bière, le train est plutôt confortable et on dîne au wagon restaurant avec un écossais et un suisse installé en Thaïlande qui a visiblement abusé des full moons! Ce train mène à Surat Hani, point de départ des îles et autres régions du sud.

Le lendemain matin, nous arrivons à destination, un bus nous récupère et nous emmène à un premier endroit où nous allons être dispersés selon nos destinations. Bien entendu, tout le monde part vers Phuket, Koh Phi Phi, Koh Tao, nous ne sommes que 4 à partir dans la jungle !

Un mini bus nous conduit encore à un autre endroit d’où nous prendrons enfin le dernier minibus nous déposant à Khao Sok !
Nous arrivons à la frontière du parc national et faisons la connaissance de la famille thaïlandaise qui tient l’hôtel. La mère nous parle directement des différents treks possibles et tous portent le chapeau du père noël tout en faisant tourner pendant 3 jours le même CD de chansons de noël ! Tout ça pour nous faire plaisir, ils sont très comiques sans le vouloir, n’arrivent absolument pas à s’organiser, s’emmêlent sans cesse les pinceaux etc. Nous on rigole bien en tout cas, car bien entendu, quand ils se disputent en Thaï même si on ne comprend pas, on devine bien…

Nous essayons en vain de nous connecter à Internet pour parler à nos familles pour la veille de noël. Nous partons donc fêter noël tous les deux dans un bar hippie reggae, cracheur de feux et Bob Marley, ça nous change du CD de noël de l’hôtel ! Les barmans nous offrirons un peu de leur délicieux barbecue de poissons et poulet.

Le lendemain nous partons faire le fameux trek à dos d’éléphant et je ne suis pas peu fière d’être monté sur la tête de l’éléphant et d’avoir réussi à le diriger avec mes pieds et mes genoux ! Notre guide m’a appelé Mahout et rigolait de me voir si à l’aise ! Sachant que ce camps ne dresse pas les éléphants de manière barbare, c’était vraiment une expérience fantastique.

 

Le soir je retente un massage réflexologie au village, on ne s’en lasse vraiment pas et cette fois la masseuse était très douée, contrairement à Bangkok où elle m‘a étalé la crème pendant une heure. Je retrouve Alex en pleine crise geek avec la tenancière (et des Chang beers)  qui lui demande de configurer le wifi pour son mobile et qui depuis ce moment n’aura de cesse de remercier « Alexander ».

Le lendemain et dernier jour dans la jungle nous partons seuls dans le parc et nous lançons à l’aventure vers le spot le plus loin sur la carte soit 17 km aller-retour. Nous traversons des cascades, des rivières et surtout la jungle pour arriver au dernier kilomètre avant la dernière cascade, ce sera le kilomètre le plus traumatisant de toute notre vie. Nous nous rendons soudain compte au beau milieu d’une montée à travers lianes et bruits de la jungle auxquels nous nous sommes habitués, qu’un nouveau trésor caché se dévoile : le sol est tapi de sangsues – et nos chaussures aussi. Nous hésitons à continuer, d’autant plus que nous ne rencontrons personne sur le chemin et que les directions sont assez hasardeuses, mais nous n’avons pas fait tout ce chemin pour rebrousser à tout juste 1 km de l’arrivée ! Nous avançons en enlevant régulièrement les petites bestioles accrochées. Nous arrivons enfin et nous reposons un peu à la cascade avant de devoir refaire ce kilomètre infernal dans l’autre sens !

J’avoue avoir essayé de persuader Alex de passer par les rochers et la rivière mais il m’en a découragé…

Sur le chemin du retour nous rencontrons un russe qui commence à s’aventurer sur ce kilomètre de la mort et le voyant torse nu et en sandale, nous tentons de lui expliquer, comme il ne nous comprend pas, Alex lui montre les sangsues qu’il a sur ses pieds qui commençaient à prendre du volume, nous l’aidons à les retirer puis nous le voyons partir en courant.

Nous passons notre dernière nuit à Khao Sok, demain matin nous prenons un bus puis un bateau pour aller sur les îles et la première sera Koh Jum.